Aller au contenu
hdrpl
Collection précédente Collection suivante

travertin ; tuf

Désignation

Dénomination

travertin

tuf

Discipline

Discipline(s)
Géologie
Pétrographie

Collection

Numéro d'inventaire
2018.1000.17

Statut
Matériel pédagogique

Collecte

Lieu de collecte
Var (83)
Nom du Collecteur
GINER Stephen

Caractéristiques physiques

Nature(s) du spécimen
roche
Matières ou matériaux

roche

Mesures

H. 11 cm, l. 29 cm, L. 31 cm

Description

Description
Les tufs, aussi appelés travertins, sont des roches sédimentaires qui se constituent très rapidement avec l’action des cours d’eaux très chargés en calcaire, aussi appelés cours d’eau encroûtants.

Il s’agit de roches grossièrement litées, vacuolaires, de couleur jaunâtre renfermant souvent des débris végétaux très bien conservés. Les travertins actuels sont constitués d’aragonite, mais cette forme de carbonate de calcium étant instable, les anciens travertins se sont recristallisés en calcite.

Le carbonate de calcium (CaCO3) est très soluble, en particulier sous l’action de l’eau de pluie qui est très chargée en CO2. A titre d’exemple, la pluie peut dissoudre une surface calcaire sur 30 cm d’épaisseur en l’espace de deux siècles, ce qui est très rapide à l’échelle des temps géologiques. L’altération des monuments historiques peut fournir un bon exemple de ce type de phénomène.

Cependant, l’eau, en s’infiltrant dans les fissures de la roche, se charge en carbonate de calcium puis rejaillit en surface à flanc de montagne ou de colline. Une partie de ce carbonate va alors précipiter et former un dépôt poreux qui va donner le tuf ou le travertin.
Le calcaire, en enrobant les objets (végétaux, cadavres d’animaux, coquilles (tests) de gastéropodes sur lesquels l’eau coule, va ainsi les pétrifier et donner plus tard naissance à de très bons fossiles. Certaines cascades qui sont particulièrement chargées en carbonate de calcium peuvent donner de véritables trésors architecturaux en se pétrifiant au fur et à mesure. On les appelle à juste titre fontaine pétrifiante ou cascade pétrifiante.

Le département du Var contient beaucoup de ces sources pétrifiantes. On peut en trouver à Brignoles, Correns, le Val, Barjols, Seillons, le Ravin de la Bastide Blanche, la vallée du Gapeau, Cotignac, Lorgues, le long de la Siagne, et Villecroze.